La plantation des fraisiers

Chaque printemps depuis 1945, sur la terre du chemin Laliberté à Rawdon, il se plante des fraisiers. Depuis tout ce temps, la technique a légèrement évolué, mais les principes restent les même.


À l'aide d'un tracteur, on tire la "planteuse". Sur celle-ci, deux personnes placent les plants en alternance dans les pinces. Celles-ci positionnent les plants dans la terre, tout en injectant un mélange d'eau et d'engrais (démarreur). Les plants sont plantés à intervalle régulier, qui varie d'un producteur à l'autre, mais qui est généralement de 16 po (environ 45cm). La différence avec le temps est que la machinerie permet maintenant de positionner aussi un système d'irrigation goutte-à-goutte dans le sol.


L'avantage du système goutte-à-goutte est que tout au long de l'été, nous pourrons donner juste la bonne quantité d'eau au plant et même y mettre de l'engrais soluble. En gros, cette technique :

- Diminue la quantité d'eau nécessaire;

- Évite l'utilisation de l’aspersion, donc les risques d'érosion;

- Diminue la quantité d'engrais nécessaire, puisqu'elle va directement au plant;

- Permet d'irriguer même en pleine canicule, sans avoir à avoir peur de brûler les fraisiers.




48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout