Les fraisiers au printemps

La neige fond et on commence à voir la paille sous laquelle se cache nos fraisiers. En effet, afin de mieux traverser l'hiver, nous ajoutons une couche de paille (blé ou avoine de préférence) dès les premiers gels à l'automne. L'air ainsi emprisonné, en plus de la neige, crée une couche isolante et empêche les froids mordants d'atteindre les plants.


Nous voici donc au printemps et sous peu, nous enlèverons la paille avec un râteau-soleil (deux grandes roues avec des "dents", tirées par un tracteur ou un VTT). Dans un jardin, par exemple, on pourrait prendre un râteau à feuille pour y arriver. Que ce soit justement dans votre jardin comme dans nos champs, cette étape doit être faite lorsqu'il la température est positive jour et nuit (+5°C) sur le long terme et que le sol permet de marcher (rouler) dessus sans l'endommager. En même temps, il ne faut pas attendre trop longtemps : s'il fait trop chaud, les plants vont étouffer et peuvent mourir.


Finalement, enlever la paille est une étape critique pour bien partir la saison. Les plants pourront ainsi sortir de leur dormance et profiter du doux soleil.



La fonte de la neige amène la première étape de la culture de la fraise.
Fraisier... presque plus de neige !

#fraisier #culture


89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout